Le génie de Yoko Taro – Partie 3 : Drakengard 3

2430479-1377174565-drakengard-3

Salut les gens !

On se retrouve à nouveau pour cette troisième partie du dossier sur Yoko Taro, scénariste  et directeur artistique de jeux vidéos.

Cette fois ci nous allons parler de son 3ème jeu notoire,

DRAKENGARD 3 – (Drag-On Dragoon 3 au Japon)

-Le jeu qui baf(fou)e les tabous ! –

3-DGprotags
Artwork fêtant les 10 ans de la série Drakengard/NieR avec une compilation des personnages principaux des jeux de Yoko Taro ( de gauche à droite : Angelus, Caim, Nowe, Nier, Legna; au fond : Mickael, premier plan : Zero)

Si vous venez d’arriver sur mon blog et n’avez aucune idée de quoi j’ai parlé jusqu’à maintenant, je vous invite à lire ces articles :

-Première partie du dossier : Drakengard 1

-Seconde Partie du dossier : Drakengard 2 et NieR

Bon… bon, bon bon bon bon… par où commencer ?…

200w
–« Moshi moshi, Yoko Taro desu ! »

I/ – Synopsis :

L’histoire prend place en l’an 1000 de notre ère, dans un monde parallèle au notre.

100 Ans avant les évènements de Drakengard 1.

DD3_Midgard_Map
La carte du monde de Drakengard telle que présentée au début du jeu.

Jadis, le monde était déchiré par la guerre et l’oppression. Mais un jour, six déesses aux voix enchanteresses descendirent sur la Terre. Grâce à leur chant mélodieux imprégnés d’une puissante magie, elles débarrassèrent le monde des tyrans, restaurant ainsi la paix et l’harmonie. Le peuple se mit à les vénérer, leur donnant le nom d’« Invoqueuses ». Elles furent chargées de diriger le monde.

Drakengard-3-Killing-In-Video-Games
Never trust someone with Red eyes…

L’Invoqueuse One, épaulée par ses six sœurs, régnait sur la Terre. Elle est animée d’un profond désir d’instaurer une ère de paix. Jusqu’au jour où Zero, l’une de ses sœurs et la plus puissante des Invoqueuses, décide de toutes les assassiner, aidée par Mikhail, son fidèle dragon. Le chaos menace une fois encore d’envahir le monde…

SHAR.8174.413.2

II/ – Kill Bill + Sexe + Fleurs + Dragons = Drakengard 3 :

Le jeu est sorti sur Playstation 3 en 2013 au Japon afin de célébrer les 10 ans de la série et en 2014 en Amérique du Nord et en Europe. En Europe le jeu n’est disponible qu’en version dématérialisée sur le Playstation Network. Drakengard 3 se présente comme étant une préquelle au premier opus et met en scène de nouveaux protagonistes.

CjrWctj

Okay, on va parler un peu de mon avis sur le jeu et ça va pas être joli joli, je vous préviens ^^

Déjà, est-ce que je vous conseille de jouer à ce jeu ?

Non, clairement non.

Et là vous vous demandez surement pourquoi non ? Tout comme Drakengard 1 qui est une souffrance de tous les instants en terme de gameplay, Drakengard 3 à d’énormes lacunes que je vais vous détailler au long de cette partie.

Cette fois ci cependant le gameplay en soi n’est pas source de haine (sauf la fameuse fin D, mais on en y reviendra 😉 ), mais Drakengard oblige, tout le reste du jeu est trèèèès malaisant.

Comme vous avez pu vous en rendre compte avec le synopsis, on incarne donc Zero, un personnage intriguant et très mystérieuse au premier abord, accompagnée de son fidèle dragon Mikhail.

tumblr_nc62hcl3Ss1ro2v0fo6_500

Suite à un échec dans l’assassinat de ses sœurs à la fin de la mission de prologue, Zero est laissée pour morte et son dragon se sacrifie pour la sauver, réinitialisant son cycle de vie et le faisant redevenir un bébé dragon en ressuscitant.

72-KDUh6F1
Zero après sa défaite lors du prologue, une fleur est apparue dans son œil droit et elle a désormais un bras mécanique (façon Guts de Berserk)

Un an plus tard, Zero est enfin remise de ses blessures et une mystérieuse fleur à poussée à la place de son œil droit, Mickael est désormais un jeune dragonnet un peu simplet mais gentil qui doit supporter les remontrances perpétuelles de Zero qui le considère comme un boulet et qui n’est plus que l’ombre de l’impressionnant dragon qu’il a été, jadis.

65-K8pzd5C
Avant le Rekt
73-8z7mRp9
Nouvelle apparence de Mickael sous forme de dragonneau

Pour moi l’un des plus gros points faibles de ce jeu c’est que les raisons d’agir de notre personnage ne sont exposées que très tard dans l’histoire.

On ne sait rien de la raison de sa vengeance contre ses sœurs Invoqueuses, ce qui n’arrive malheureusement pas à nous faire réellement nous attacher au personnage principal, car contrairement à une histoire comme Kill Bill qui révèle les raisons de la vengeance du personnage principal dès le début et nous permet d’éprouver de l’empathie pour la mariée (Uma Thurman), ici l’un des plus gros intérêts du jeu est de découvrir la raison de cette vengeance Edmont Dantès-que 😉 (comprendra qui pourra cette dernière phrase), mais cela nous coupe de l’empathie que l’on devrait avoir envers Zero qui est quand même le personnage principal !…

Néanmoins les révélations sur son personnage distillées de temps à autres et notamment la raison de l’apparition de la fleur dans l’œil de Zero sont de tels plot twists qu’ils ont considérablement relancés m’ont envie de continuer à en savoir plus sur l’histoire mais tout le monde n’aura pas la patience de voir un personnage peu développé tuer des milliers de personnes et encore plus ses propres sœurs pour une raison totalement incompréhensible à première vue (je vous rassure, ses raisons sont plus ou moins louable au final 😉 ).

2014-05-27_00008

Et pour vraiment s’attacher à Zero il faut jouer au prologue… qui est en DLC payant O__O … sérieusement le manque de respect total pour le joueur… D’autant plus qu’on y apprend des informations essentielles sur le personnage et son passé qui ne sont même pas évoquées dans le reste du jeu (vraiment une grosse erreur de design des développeurs pour le coup ou alors ils ont été fortement pressés par Square Enix de sortir le eu plus tôt que prévu :/ ).

Autre chose qui m’a laissé assez circonspect : le sexe.

1446069662163
*inb4 lewd speeches*

En fait, il n’y a aucune scène explicite comme on trouve à la pelle dans Game of Thrones, rassurez-vous ( ou pas ?… 😉 ) mais les dialogues entre les personnages portent à 80% sur le cul et sont malaisants au possible.

On a l’impression que le seul but de l’héroïne pour tuer ses sœurs c’est de se faire un harem avec leurs compagnons (la blague revient souvent comme justification par Zero au cours du jeu, mais la réalité est toute autre… néanmoins ça ne l’empêche pas de VRAIMENT se faire un harem haha x) ).

Malgré tout certaines scènes sont assez hilarantes, mais encore une fois, le fait qu’une grande majorité des dialogues jouent un peu trop sur l’obscénité peut rebuter, et je pense que c’était aussi le but de Yoko Taro avec ce jeu.

v8XuOiR

2B, héroïne de NieR : Automata, le nouveau jeu de Yoko Taro se plaignant des images obscènes faits par la communauté des fans sur le net à son encontre 🙂

A vrai dire, le comportement de Zero n’est pas sans rappeler ceux des personnages masculins « héros alpha » machistes dans les jeux vidéos en général, et le fait que ce soit une femme qui inverse les rôles et transforme les hommes se battant à ses côtés en êtres serviles et littéralement en objets sexuels est cohérent avec les intentions de Yoko Taro de remettre tout le monde à sa place et de casser les codes habituels des jeux-vidéos.

D’ailleurs, c’est assez amusant de constater que le fait que Zero parle autant de cul dans le jeu soit à la fois le point fort et le point faible du titre.

  • C’est un point faible pour les éléments que j’ai cité plus haut (malaise, dialogues « pauvres », effet de « remplissage »)
  • Mais c’est aussi le point fort, car Zero est un personnage qui brise les tabous et les carcans de la société et qui s’assume pleinement en temps que Femme, loin d’être un objet sexuel pour le mâle alpha (beauf) de la majorité des jeux actuels, mais belle et bien une femme forte et résolue, qui n’a pas peur de souffrir pour atteindre son objectif (aussi mystérieux qu’il soit) et qui ne craint pas la réprobation de la société sur ses comportements (bon okay, tuer des milliers de gens et ses propres sœurs c’est pas très Charlie, mais être libéré sexuellement c’est plutôt cool !).

On notera aussi que le jeu est sorti en pleine période de Gamergate aux Etats-Unis, coïncidence ? I think not (en vrai si c’en est une haha).

Un autre point négatif selon moi, c’est l’absence d’intérêts et de psychologie de la majorité des personnages. C’est complètement voulu par l’équipe de dévs car après tout « qui aurait envie de s’attacher à des psychopathes près à tuer femmes et enfants pour arriver à leurs fins » mais ça n’en reste pas moins un point qui peut rebuter.

D’ailleurs les personnages masculins de ce jeu prennent littéralement le rôle des habituelles potiches inutiles dans la majorité des jeux (excepté Cent qui a grave la classe). Ils sont tous des psychopathes doublés de demeurés qui ne pensent littéralement qu’avec leur pénis, c’est d’ailleurs une blague qui revient souvent dans la bouche de Zero

tumblr_nsp8txbzLF1upaaqf_og_1280
If you know what I meaaaaan…

Pour les sœurs de Zero (et Zero elle même), leurs histoires et passé sont un peu plus détaillées dans …

;___;

DES DLCs PAYANTS…

oui

oui… ça craint du boudin, et c’est pour moi soit un aveu de faiblesse dans le design, soit de rush dans la création du jeu pour diverses raisons :

  • problèmes techniques avec le moteur Unreal Engine 3 (le jeu tourne quasiment constamment à 20 fps ce qui est la limite entre un powerpoint et une animation pour l’œil humain)
  • budget à la limite du ridicule, NieR n’ayant pas été un succès commercial au Japon  on peut supposer que Square Enix à donné le moins possible pour le projet.
  • Square Enix qui a fait rusher la team de développeurs pour sortir le jeu plus vite ?

télécharger

Enfin un autre point qui revient souvent sur les forums que j’ai parcouru à propos du jeu  : la violence/gore.

Bon après je trouve que se plaindre de ce point est un peu ridicule quand toute la communication autour du jeu s’est fait sur l’image ci-dessous et sur le sous-titre « Carnage has never looked so beautiful » :

33ef0f6a68a6faa420d95f2a3d3faf65
« Carnage has never looked so beautiful »

Après tout, une histoire de vengeance qui n’est pas sanglante ce n’est pas très satisfaisant non ? (pour le beauf américain pan pan boum boum de base, I mean 😉 ) et ce n’est pas Kill Bill, Inglorious Bastards ou bien Django Unchained qui me contrediront là dessus (attention hein, j’adore ces films c’est juste que niveau finesse dans l’exécution de sa vengeance on est encore loin d’un Comte de Monte-Cristo 🙂 ).

D’autant plus que le jeu est très méta sur ce sujet, brisant régulièrement le 4ème mur avec des inserts hilarants avec une petite musique d’ascenseur pendant que Zero découpe ses sœurs façon tartare de bœuf.

PUZeS63 (1)
« Ce contenu à été jugé comme inapproprié pour… à peu près tout le monde. Veuillez patienter. » *~musique d’ascenseur en fond~*

Car l’humour est malgré tout assez présent dans le titre, le jeu se prend d’ailleurs très rarement au sérieux (cf plus bas) et nous gratifie parfois de bons moments de franche rigolade, comme les trolls désormais célèbres de Yoko Taro sur les « fakes ending » (abondantes dans son nouveau jeu NieR : Automata).

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso1_540

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso2_540 (1)

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso3_540

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso4_540

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso5_540

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso6_540

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso7_540

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso8_540

tumblr_ni3p6bohOQ1ty4zdso9_540

Un peu plus rarement, les scènes de gore sont aussi là pour faire passer un message au joueur, que ce soit pour approfondir la psychologie de Zero et sur ses raisons (psychologie qui est quasi inexistante pour le reste du casting malheureusement, il faut quand même le souligner) .4Yw4FRs

A d’autres moments, ces scènes viennent frapper le joueur de plein fouet et lui faire prendre conscience de la futilité et des buts purement nihilistes des personnages (et par effet miroir, de ses propres actions en tant que joueur).

ZEMTuE6

Si l’aspect que je viens d’évoquer vous intéresse, Yoko Taro à donné une interview vraiment PASSIONNANTE sur Drakengard 3 et je vous invite FORTEMENT à la regarder, ce n’est que 8 minutes de votre vie, mais ces 8 minutes ont tout changé pour moi sur ma vision de la nature humaine et sur l’amusement que nous procurent les jeux vidéos et notre rapport à la compréhension et à la souffrance d’autrui (90% des grosses productions basent leurs funs sur le meurtre d’autres personnes/créatures, ça en dit long sur à quel point l’être humain est naturellement fucked up dans sa logique/tête).

Vraiment, regardez cette interview, vos expériences des jeux vidéos vont être changées, par exemple, je comprends enfin pourquoi j’ai toujours trouvé la série des Uncharted comme du divertissement bas de gamme, et basiquement à chier : la dissonance ludonarrative. (complètement assumée et prise à bras-le-corps par Yoko Taro sur Drakengard 3)

giphy (4)

Comment, une personne peut-elle jouer à un jeu dans lequel le personnage principal tue des centaines, voire des milliers de personnes au petit déjeuner et profiter d’une vie de famille tranquille, avoir une good ending ? (oui, c’est encore de toi que je parle Uncharted, hum hum =__= »).

(une interview à voir, vraiment 🙂 )

III/ – Mais que dire de plus ? :

Avec tout ce que je vous ai présenté jusqu’à maintenant vous devez déjà être sur le point de fermer cet article et ne plus jamais entendre parler de ce jeu… mais est-ce bien ce que vous voulez ?

Certes, j’ai énoncé très clairement les défauts du jeu tout le long de la deuxième partie,

certes je ne vous ai pas conseillé de jouer au jeu…

Mais est-ce réellement une raison pour abandonner maintenant l’histoire de Drakengatd 3 ?

Laissez moi m’auto citer :

Non, clairement non.

Si vous avez supporté la lecture de ce pavé jusqu’à cette phrase, c’est pour deux trois raisons :

  • Vous êtes masochistes ?
  • Vous vouliez pas me faire de la peine et laisser ce pavé sombrer dans le néant et le vide abyssal du net… ça me touche, prenez ce cookie !
  • Vous êtes vraiment intéressé par le jeu !

tumblr_nhc5p6Vagx1ted1aoo1_500

Si la dernière raison est celle qui vous concerne, comme je l’ai dit le jeu est pas mal buggé et c’est un peu une souffrance au niveau du gameplay, mais si vous possédez une ps3 et que le jeu vous intéresse vraiment et que vous pouvez passer outre les défauts que j’ai évoqué n’hésitez surtout pas à le prendre sur le psn (ou à l’acheter en version boîte en import aux USA, il y a la version française incluse et c’est cette version que j’ai 🙂 ).

N’oubliez pas aussi de prendre les dlc, surtout ceux de Zero, One et Two (les autres vous pouvez les passer).

Et si vous souhaitez quand même découvrir le jeu mais que vous ne possédez pas la console, alors je ne peux que vous conseiller de regarder des let’s play du jeu sur Youtube, ou bien lire le let’s play à la cool fait par Dark Id (bien connu par les devs de Drakengard et qui ont fait un petit clin d’œil à son let’s play dans Drakengard 3 🙂 ).

Je vous conseille donc en let’s play vidéos sur youtube en version française :

ou bien

A noter que les dlc n’ont pas été faits par ces youtubers, donc vous devrez lire le let’s play textuel de Dark Id (EN ANGLAIS) pour en savoir plus :

https://lparchive.org/Drakengard-3/

Ce let’s play est très bien fait et bourré d’humour et de remarques assez géniales !

D’ailleurs si vous souhaitez connaître l’histoire de Drakengard 1, 2 et de NieR, et que vous n’avez pas les sous/pas la console pour jouer à ces jeux, Dark Id a aussi fait des let’s play textuel pour ces jeux. Et je vous conseille vraiment de les lire même si vous avez déjà fait les jeux, il agrémente régulièrement l’histoire de petites scénettes très drôles et les fins de ses articles sont bourrées d’artworks officiels de toutes beautés tirées des artbooks.

-Lire le let’s play de Drakengard 1

-Lire le let’s play de Drakengard 2

-Lire le let’s play de NieR (même si en vrai je vous conseillerais plus de vraiment y jouer 🙂 )

-Lire le let’s play de Drakengard 3

A noter aussi que si vous compter jouer au jeu, il faudra compter sur un boss final dans l’ending D (oui il y a aussi 4 endings différentes dans ce jeu 😉 jeu de Yoko Taro oblige ! ) considéré par 99% des joueurs de Drakengard 3 comme :

LE BOSS DE FIN DE JEU LE PLUS DUR DE L’HISTOIRE DU JEU VIDEO !

Sérieusement, ce boss est un clusterfuck qui n’a ABSOLUMENT AUCUN RAPPORT EN TERME DE GAMEPLAY par rapport à l’entièreté des phases de gameplay du jeu.

Basiquement c’est un jeu de rythme sans aucune indication à l’écran sur ce que vous devez faire (un peu comme le boss de l‘ending E Drakengard 1) et si vous n’avez pas l’oreille musicale vous allez être obligé de chercher une vidéo de triche sur youtube et de synchroniser votre jeu avec la vidéo pour savoir quand appuyer x) …

o36cvZv

Une réponse de Yoko Taro sur le chat d’un stream qui lui demandait :

Un joueur frustré du boss final – « Pourquoi ? Pourquoi avoir rendu ce boss aussi dur ? »

Yoko Taro – « … Parce que c’est le Boss Final… »

CHv1XlrWoAAMrFV

1446069662163
Il boit les larmes de frustration de ses fans :p

Obama-Drops-the-Mic

giphy (11)

giphy (10)

mr_chang_senor_chang_laugh_spits_milk

tenor
J’ADORE CE TYPE… YOKO TARO POUR LA PRÉSIDENTIELLE 2017!!
maxresdefault
C’est un fake mais cette image m’a fait mourir de rire.

Conclusion :

Que dire de plus sur ce jeu ? Malgré des gros défauts techniques et d’ordre personnel (trop de cul tue le cul, c’est un peu la raison pour laquelle j’ai pas mal pesté sur l’adaptation de Game Of Thrones qui quadruple les scènes de cul sur la série par rapport aux romans de manière inutile et purement en terme de remplissage…) j’ai particulièrement apprécié l’histoire de Drakengard 3 et les raisons de la vengeance de Zero, ainsi que tout le plot twist sur la fleur dans l’œil de Zero.

La fin est marquante à plus d’un titre et les murs de certaines maisons de fans gardent encore les traces du trou laissé par une manette de ps3 après un certain boss.

Les différentes endings proposées sont véritablement très différentes et ont un sens complétement méta justifiée par le scénario (chut… j’en dis pas plus 😉 ).

Les musiques du jeu sont magnifiques (je vous ai mis mes 2 thèmes préférés dans cet article 😀 ) et m’ont convaincues d’acheter l’OST (j’ai aussi celle de NieR) en import en version physique.

Lors d’une conférence donnée à la GDC – Game Developers Conference- (j’en parlerais plus en détail dans mon 5ème article de ce dossier sur Yoko Taro), Yoko Taro à dit vouloir bousculer les conventions présentent dans les jeux-vidéos, pour se frotter le plus possible aux frontières invisibles du potentiel dans les jeux-vidéos, à la limite entre l’inconnu et le tabou et proposer de nouvelles choses aux joueurs en bousculant leurs habitudes.

image6

Selon moi, Yoko Taro a encore une fois réussi avec Drakengard 3, à proposer quelque chose de nouveau, un jeu qui n’est pas parfait certes, parfois à la limite du malaisant et du naufrage intellectuel et ludique.

Mais une expérience unique et inédite dans le jeu-vidéo et qui m’a marqué en tant que joueur et concepteur de jeux.

Quand au retour des joueurs ?… Encore un autre échec commercial et CRITIQUE pour Yoko Taro et Square Enix.

6ef02bb455a7e067f0dbc051a21e0afd

A croire que Yoko Taro a cherché à chambouler trop vite les habitudes et attentes des joueurs.

Après la sortie du jeu et suite à cet échec,  Yoko Taro quitte Square-Enix et se consacre à quelques projets d’écritures, parmi lesquels

  • un manga, « Thou Shall not Die » (2014, Kimi Shi ni Tamau Koto Nakare en japonais), qui est un mix entre Alive Last Evolution et Gantz, j’en parlerais plus en détail lors de mon 5ème et dernier article de ce dossier.
  • un édito dans le magazine japonais sur les jeux vidéos  Famitsu  appelé « Taro Yoko’s Circle of No Good Thinking » que je n’ai pas lu mais j’adore le nom et je ne doute pas d’un contenu rempli de non-sens et d’humour farfelu propre à l’Homme derrière le masque ;).

357459a33a3f10ae1c911f630656ba0e

C’en est fini et bien fini de Drakengard 3, un article que j’ai eu beaucoup de mal à finir, je m’y suis repris à 4 soirs pour en voir le bout O__O !

Dans le prochain article du dossier, on va passer aux choses sérieuses avec NieR : Automata ! Tenez vous prêts à voir un article de plus de 4000 mots complètement dithyrambique !

D’ici là, pensez bien à vous brosser les dents et à bien mâcher quand vous mangez !

tumblr_nqd8xwm43M1s64n6yo1_1280
Mata ne !

またね !


3 réflexions sur “Le génie de Yoko Taro – Partie 3 : Drakengard 3

  1. Le boss de fin de DK3… Il semble, d’après cet article, avoir été créé avec une motivation bien plus amère que le désir de faire un simple « troll »:

    http://nier2.com/blog/2014/12/10/yoko-taros-bad-thought-process-4-of-4/

    Un jeu bien malade, donc, mais qui mérite cependant qu’on reste un peu à son chevet.

    Au moment où j’écris ces lignes, j’essaie encore d’en venir à bout à l’aide des vidéos de soutien. (*_*)

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Merci pour le commentaire 🙂 Bon courage dans cette éprouvante phase de ta vie :p Vraiment… bon courage ;__;

      Et je viens de lire le lien que tu as mis, merci beaucoup c’était très intéressant ! :p

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s