P3P – Persona 3 Portable

p3-1

-Persona 3 Portable-

Introduction :

p3-2

J’avoue ne pas avoir très bien compris la politique d’Atlus au niveau de ce remake sachant que le jeu était à peine sorti 3 ans avant sur Playstation 2 et avait rencontré un fort succès, quel est donc l’intérêt de ce remake ? Quels sont les ajouts par rapport aux deux précédentes moutures (P3 et P3FES) ?

Et bien sachez que maintenant vous pouvez incarner un personnage masculin ou … FEMININ ! … Euh, attendez partez pas, je sais on dirait que ça ne change strictement rien mais… maintenant on peut jouer partout à ce superbe jeu sur sa psp  de plus il y a quelques ajouts en jeu qui méritent d’être approfondis au cours de cette présentation.

Bon concrètement si vous souhaitez pouvoir jouer n’importe où, n’importe quand à ce monument du jeu vidéo, cette version psp aura un véritable intérêt, seulement le fait qu’elle n’intègre pas le scénario ANSWER de P3FES fait que P3P n’est pas la version ultime de Persona 3 que l’on attendait.

 Histoire :

L’histoire en elle-même est exactement la même que P3 si vous incarnez le personnage masculin, je vous invite donc à lire la présentation correspondante ici :

http://www.persona-france.com/?page=persona3–presentation

 

Bon ça c’est fait, parlons maintenant du jeu si vous incarnez le personnage féminin… Ce sera globalement la même histoire  mais les relations que vous aurez avec les personnages changeront radicalement et l’on découvrira pas mal de choses nouvelles sur nos amis. De plus à un certain moment de l’aventure (vers la moitié) un événement marquant va troubler les protagonistes, et bien sachez qu’en faisant une certaine combinaison d’actions en recommançant le jeu en new game + vous pourrez faire en sorte que la destinée de l’un des personnages change du tout au tout !.

 

p3-3

Gameplay :

Alors évidemment c’est un peu « à remake, remake et demi » car faire un portage d’un jeu Ps2 sur une PsP c’est un peu antinomique et on perd forcément quelque(s) chose(s)…

On perdra donc par rapport aux versions ps2 :

-Les cinématiques

-Les personnages apparaissant à l’écran lors des dialogues

-La phase « Exploration » dans les quartiers de la ville/Le dortoir/Le Lycée.

-Le scénario Bonus de Persona 3 FES : ANSWER.

 

Mais à la place on aura :

-Une description précise de ce qu’il se passe dans les cinématiques (oui, vous pouvez commencer à rire)

p3-4

-Les portraits de personnages agrandis lors des phases de dialogue.

-Un point and click qui remplacera toute votre partie journalière… et qui a le mérite d’être super pratique et rapide grâce à une commande de déplacement rapide.

-Une fin complète, qui n’a pas besoin d’un scénario bonus pour terminer de manière satisfaisante le jeu.

 

Bon en fait quand on joue au jeu on peut penser que ce sont vraiment des changements mineurs mais si on repasse à P3 (ou P3FES) sur ps2 après avoir jouer à cette version, on est un peu déboussolé.

 

Mais ne boudons pas les changements apportés car on a droit des ajouts trèèèès intéressants comparés à la version Ps2 de P3 :

 

-On a droit à toutes les Personas de la version FES

-Theodore , le nouveau compagnon de Igor dans la Velvet Room qui est vraiment aussi drôle que Elizabeth et dont les quêtes correspondent à celles que Elizabeth pouvait nous demander dans la version FES (d’ailleurs je vous conseille de faire en priorité celles qui sont en temps imparti car les récompenses sont vraiment géniales et vous faciliteront vraiment la vie dans le jeu).

p3-5

-De nouvelles relations qui vont totalement changer vos Commus/S-Link (et la possibilité de sortir avec TOUS les mecs de la team SEES… bon j’avoue quand on dit ça à part pour les filles ou les gay ça n’a pas l’air intéressant mais en fait on se prend vite au jeu et on veut tous être plus ami avec Shinjiro quoi… juste pour voir son nouveau portrait trop classe).

p3-6

-En appuyant sur Carré la journée vous pouvez vous déplacer instantanément n’importe où.

-Nouveaux portraits dans les combats pour les attaques combinées (All out attack)

-Nouvelles musiques vraiment géniales (même si celle de la journée pour le deuxième semestre va vous faire échapper la console de surprise tellement le début de la musique est  euh… spécial?)

-La fin un peu améliorée pour nous permettre de ne pas avoir besoin du scénario bonus : The Answer présent dans P3 FES.

– Et LE MEILLEUR POUR LA FIN : On peut ENFIN pleinement contrôler les personnages de son équipe outre le Main Character, ben comme dans P4 en fait… Et ça c’est purement magique vu que c’est ce qui a dégoûté pas mal de gens -dont votre serviteur- de finir P3 et P3FES (oui parce que l’IA est purement stupide au niveau de l’exploitation des faiblesses des ennemis).

 

 

On va aussi parler des « changements de vue » :

  • Vue façon Point And Click, elle apparaît pendant vos journées et se révèle plus pratique que dans P3 (même si moins esthétique). Votre personnage est invisible en dehors du portrait de droite, vous , vous êtes le curseur … oui c’est space mais on s’y fait assez rapidement.

p3-7

  • Vue façon « Visual Novel » : je suppose que peu de gens sur ce site connaissent le concept du Visual Novel, expliquons-le donc un peu avant de revenir à P3P.

Un visual Novel c’est un « jeu » généralement amateur dans lequel notre principale activité est de lire… Mais pas lire comme on lirait un livre mais en étant à certains moment de l’histoire consulté et forcé de faire un choix pour poursuivre l’histoire dans une direction ou une autre. Bref pour vous donner un exemple plus concret, ceux qui auront fait la partie Histoire des jeux Blazblue doivent à peu près voir de quoi je parle.

Pour en revenir au Schmilblick dans P3P et la majorité des Persona depuis le troisième épisode pour faire monter nos Commus (version jap)/ Social Links (version anglaise) on doit se livrer à une petite phase de discussion avec la personne avec qui l’on veut nouer des liens pour améliorer nos Personas. Or il se trouve que cette fameuse phase de discussion tombe sous l’appellation « Visual Novel ». Bref après avoir étoffé un tout petit peu (ou pas) votre culture voici un exemple de ce que cela donne dans le jeu.

p3-8

  • Vue façon « Menu » :

Je suis pas sûr de devoir vous faire un dessin, mais bon, les menus sont très importants dans les Shin Megami Tensei et dans les RPG en général vu que l’on passe le quart de son temps à améliorer ses personas, vérifier les statuts de ses alliés, modifier les équipements des personnages, etc…

p3-9

  • Vue façon Tartarus (et ça envoie du pâté le Tartare!):

Yeah ! Bon ben là c’est la fête on retrouve le gros fun de P3, c’est à dire explorer des centaines d’étages et des centaines et des centaines et des… bon j’exagère peut-être un peu mais vous allez grinder (monter des étages) un max donc autant que vous appréciez ça un minimum… bref c’est EXACTEMENT le même gameplay que pour P3 et P4 donc je vous laisse voir les articles correspondants ici :http://www.persona-france.com/?page=persona3–presentation

et ici :http://www.persona-france.com/?page=persona4–presentation

La montée en puissance de la musique et l’ajout d’instruments sur le même morceau  au fur et à mesure que vous grindez est vraiment jouissif… Bref c’est la force de Persona 3 (toutes versions confondues) tout comme sa faiblesse (en soit grinder pendant des heures c’est très énervant, heureusement que l’on peut entrecouper cette phase avec différentes autres phases de gameplay).

p3-10
-Vue façon « FIGHT !!! » :

Autre point fort de P3 ses phases de combat qui sont toujours aussi palpitantes et sans pitié si l’on n’exploite pas les faiblesses des ennemis (eux ne vont pas se gêner!). C’est tout aussi fluide et beau   que sur Playstation 2 et ça c’est une excellente nouvelle !

p3-11

Graphismes :

Les graphismes sont assez versatiles selon les phases de gameplay…

De correct en phase « Point and Click » à excellents en phase « Fight !!! ».

Pour de la Psp c’est néanmoins ce qu’il se fait de mieux.

 

Les portraits des personnages n’ont pas changés d’un poil pour la plupart mais ceux de la version féminine ont bénéficié de pas mal de changements/rajouts, notamment au niveau des All Out Attack. Shigenori Soejima est toujours au sommet de son œuvre et c’est véritablement un régal pour les yeux.

 

Bande sonore :

Assez peu de nouveaux morceaux pour cette mouture psp mais les morceaux composés par Shoji Meguro sont vraiment excellents, notamment ceux de combat. « Danger Zone » est un pur chef d’œuvre et « Wiping all out » nous donne presque envie de sauter sur place pendant que l’on combat les boss importants. A noter aussi un joli remix ralenti de la musique de fin de P3 lors de la dernière partie de l’aventure dans la version féminine.

« Time » est très sympathique quoique vite redondante dans la première partie de l’aventure (tout le premier semestre).

La surprise que « Sun » procure lors du début de chanson au début du deuxième semestre est telle qu’elle à failli me faire lâcher la console ! Mais on finit par s’habituer et elle est vraiment très entraînante avec ses envolées de cuivre.

« A Way Of Life – Deep Inside my mind » est entraînante est correspond bien à la partie aventure féminine…

Quand à la musique de l’opening du jeu « Soul Phrase » il est assez déstabilisant au début, et si l’opening peut sembler un peu moins bon comparé aux musiques des openings des autres Personas, il correspond finalement très bien avec le jeu et les thématiques abordées… et c’est finalement l’opening que l’on prend le plus de plaisir à écouter/voir. D’autant plus que la partie de la guitare rythmique est quasiment la même que pour « Danger Zone » (en un peu moins rythmée).

Bref une bien belle ost même si plutôt courte (seulement 10 nouveaux morceaux dans le cd) mais que les fans de Persona écouteront probablement jusqu’à plus soif !:D

 

Thématiques abordées :

Exactement les mêmes que celle de P3 (sans blague?), donc plutôt que faire redite je vous conseille de voir ce que l’on a déjà dit ici :http://www.persona-france.com/?page=persona3–presentation

 

Autour du jeu :

Le jeu est sorti au Japon le 1er Novembre 2009, le 6 juillet 2010 aux USA avec de nombreux goodies (casquette, cartes collector à l’effigie des personnages, jeu avec jaquette réversible, un mini-poster et un mini art-book), près d’un plus tard , le 29 Avril 2011 le jeu fut distribué par Ghostlight et nous avons eu droit aux même goodies (sauf la casquette) pour le même prix qu’un jeu psp normal.

Au niveau des autres produits dérivés on peut voir la ré-édition des figurines Figma et Chogokin de Aigis, Akihiko, Mitsuru. Ainsi qu’une coûteuse mais magnifique figurine de Aigis (nommée Cospa Persona 3 EX Resynia !).

En dehors on trouve aussi d’innombrables goodies au goût plus ou moins douteux… (syndrome Evangelion).

 

Article initialement posté sur le site Persona France en décembre 2011 sous le pseudonyme Batora :

batora-2ffd718 (1)


Une réflexion sur “P3P – Persona 3 Portable

  1. J’ai eu un coup de cœur pour Shin Megami Tensei: Persona 3 Portable. L’histoire est captivante et j’ai bien aimé l’effet 3D qui nous a été proposé. Ça rendait le jeu encore plus beau.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s