Steins;Gate – Best VN evaaaar ?

Steins;Gate - Best VN evaaaar ?

« RELATIVITY THEORY IS SO ROMANTIC. AND SO SAD… »

~THIS IS THE CHOICE OF STEINS;GATE !~

BONJOIR !

Ca faisait un petit moment que j’avais pas écrit sur le blog, mais j’ai pas mal de trucs sur le feu en ce moment (15000 jeux à finir, un rapport de stage à faire… un stage à faire xD)… mais malgré tout j’ai trouvé le temps de me rusher Steins;Gate en Visual Novel, un VN que j’ai précommandé en Octobre 2013 mais dont j’ai enfin pu jouer depuis le 31 Mars 2014… et le moins que je puisse dire c’est OUAOUH !

Alors autant vous prévenir je n’ai jamais vu l’anime, justement parce qu’on m’avait vivement conseillé de me faire le Visual Novel auparavant, et comme depuis que j’ai joué==>Vu Danganronpa je suis conscient que les animés sont uniquement là pour méga spoiler les gens qui voudraient se faire les VN après j’ai pris mon courage à deux mains et me suis lancé dans l’inconnu…

De Gauche à Droite : Suzuha Amane( Guerrière à temps partiel), Fairis NyanNyan, Moeka Kiryu (Shining Fingers), Yugo Tennouji, Nae Tennouji, Makise Kurisu(Christina), Okabe Rintaro(Hououin Kyoma),Lukako Urushibara (Luka), Hashida Itaru (Daru), Mayuri Shiina (Mayushii)

De Gauche à Droite : Suzuha Amane( Guerrière à temps partiel), Fairis NyanNyan, Moeka Kiryu (Shining Fingers), Yugo Tennouji, Nae Tennouji, Makise Kurisu(Christina), Okabe Rintaro(Hououin Kyoma),Lukako Urushibara (Luka), Hashida Itaru (Daru), Mayuri Shiina (Mayushii)

PRESENTATION DU VISUAL NOVEL :

Steins;Gate est un Visual Novel (Roman Visuel, lisible par un support numérique et faisant intervenir plusieurs médias : Musiques, Vidéos, Dessins, effets visuels) développé par l’association entre Nitro+ (Saya no Uta) et  5pb. (Chaos;Head, Robotics;Notes ) .

Le Design des personnages (-que je trouve très original-) a été confié à HUKE, que les fans de Vocaloid et de Black Rock Shooter devraient reconnaître ^^.

Le VN est sorti au Japon le 15 Octobre 2009 sur XBox 360 dans un premier temps, puis sur PC le 26 Août 2010, c’est de cette version là que nous allons parler aujourd’hui.

Depuis le jeu est sorti sur TOUTES LES CONSOLES au japon, mais pas une seule traduction officielle n’a été faite avant celle du mois dernier… comme quoi on est VRAIMENT la dernière roue du carrosse  :X

Comme d'hab' quoi...

Comme d’hab’ quoi…

Edition limitée préco depuis Octobre... y'a BON !!

Edition limitée préco depuis Octobre… y’a BON !!

Le jeu sort enfin en Occident par le biais de JAST USA qui propose donc le jeu en édition limitée avec un Fanbook regroupant des mots des auteurs sur les personnages/lieux/création du jeu ainsi que les Badges/Pins des LABS MEMS…. FUCK YEAH ! Pour le modeste prix de 60$ (~43€ qui les valent largement !!).

Sinon vous pouvez vous le procurer ici http://www.jastusa.com/shop/steins-gate.html

pour la modeste somme de 40$ soit 29€, sachant que la version download est également dispo à ce prix (si payer des frais de ports vous troue le Q autant que moi)

TRIVIA :

Il est intéressant de noter que Steins;Gate se déroule un an après Chaos;Head  et qu’il y a souvent des références subtiles faites par les autres personnages aux évènements qui se sont produits dans le précédent VN/série. De plus Robotics;Note, autre Visual Novel de 5pb. et Nitro+ se passe également dans le même univers plusieurs années après.

Ces 3 jeux sont considérés comme la trilogie « Science-Fiction » du studio Nitro+/5pb. et regroupent chacun des thèmes très différents mais portant tous sur la Science-Fiction: 

*Chaos;Head = Théorie du complot + Réalité irréelle (à la Matrix),

*Steins;Gate = Voyages dans le Temps, Effets Papillons, Time Leaps + Time Travel, *Robotics;Notes = Construction de Robots ..

Makise Kurisu, considérée par bon nombre de lecteurs (dont moi :3) comme le personnage féminin Tsundere le plus intéressant de l'histoire des VNs

Makise Kurisu, considérée par bon nombre de lecteurs (dont moi :3) comme le personnage féminin Tsundere le plus intéressant de l’histoire des VNs

STEINS;GATE KEZAKO ?

SYNOPSIS :

L’histoire de Steins;Gate se déroule dans le quartier otaku de Akihabara, se portant sur un groupe d’amis qui ont transformé leur micro-ondes en dispositif pouvant envoyer des messages texte vers le passé. Comme ils effectuent diverses expériences sur le voyage dans le temps, ils sont traqués par le centre de recherche SERN ( au CERN dans notre réalité), qui a réalisé ses propres recherches sur les voyages temporels. Rintaro va donc utiliser la capacité du four à micro-ondes afin de changer le passé et ainsi éviter que lui et ses amis ne se fassent tuer ou capturer par le SERN.

Wikipédia

Outre un synopsis qui dévoile un peu l’univers barré du Visual Novel (utiliser un Micro Onde pour envoyer des messages dans le passé ? WTF ?! xD),

Steins;Gate se démarque de ses pairs dans le monde du Visual Novel avec la volonté de créer une histoire comprenant 99% de Science et 1% de fantaisie. Pari réussi car les thèmes de Fringe Science évoqués dans le titre perturbent tant le lecteur qu’on a parfois du mal à discerner la réalité scientifique de la fantaisie pure et simple.

Un passage qui dure 20 secondes dans l'anime = 2 heures passionnantes dans le Visual Novel :3

Un passage qui dure 20 secondes dans l’anime = 2 heures passionnantes dans le Visual Novel :3

LE VISUAL NOVEL:

Après avoir présenté un peu l’univers de Steins;Gate j’aimerais vous parler du Visual Novel en lui même. 

Pour ceux qui ont vu l’anime l’histoire commence exactement pareil, vous pouvez donc passer au prochain point du dossier, pour les autres voici le tout début de l’histoire (= le Prologue):

 Okabe Rintaro un jeune homme de 18 ans étudiant à la Fac de Science et un peu gamin sur les bords (il s’invente en fait une personnalité nommée Hououin Kyoma, LE MAD SCIENTIST !) assiste à un colloque sur le voyage dans le Temps présenté par le Professeur Nakabachi, lors de ce colloque il croise Kurisu Makise, une scientifique de génie ayant passé la moitié de sa vie aux Etats-Unis et ayant récemment publié une thèse dans un magazine scientifique de renommée mondiale.

Cette jeune femme interpelle notre héros alors que celui-ci démonte de A à Z le discours du Pr Nakabachi en prétextant qu’il n’a fait que copier coller la théorie de John Titor.

Elle demande au héros de s’expliquer sur la raison de sa présence ici et pourquoi il semblait si chamboulé plus tôt quand il est venu lui parler… autant vous dire que pour Okabe c’est la confusion totale car il n’a jamais vu Kurisu en vrai auparavant.

Perplexe il décide de s’enfuir du colloque avec son amie Mayuri Shiina qui l’avait accompagnée.

Soudain il entend un hurlement terrifiant… il décide d’aller voir la source du grabuge et se retrouve devant le cadavre poignardé de Makise Kurisu, cette jeune femme qu’il avait rencontré à peine quelques minutes auparavant repose désormais dans une mare de sang

Troublé, il quitte les lieux avec son amie et envoie un message annonçant la mort de la jeune femme à l’un de ses amis et alors qu’il presse le bouton d’envoi de message, le monde change autour de lui…

Okabe Rintaro, quelques secondes auparavant au milieu de l’habituelle foule d’Akihabara se retrouve dans la même rue à ceci près que les milliers de personnes qui l’entouraient ont disparues…

et que le bâtiment duquel il vient de sortir se retrouve agrémenté d’un satellite ayant défoncé la façade du bâtiment et réduit en poussière l’étage auquel il se trouvait quelques minutes plus tôt…

Qu’a-t’il bien pu se passer ? Qui a tué Makise Kurisu ? Où sont passés tous les habitants d’Akihabara ?

Tant de questions au bout d’une heure seulement de Visual Novel… questions qui auront toutes leur réponses lors des CINQUANTE heures du visual novel… oui oui… CINQUANTE comme 50 h…. 😀

Pour donner un ordre d’idée les 24 épisodes de l’anime donne une durée approximative à la série de 9 heures… 

Soit un rapport de 5 fois… le Visual Novel est CINQ FOIS PLUS LONG QUE L’ANIME !

Qu’est-ce qui peut bien justifier cette durée par rapport à l’animé ?

Des personnages attachants et très humains.

Des personnages attachants et très humains.

LES PERSONNAGES + LE SYSTEME DE JEU

Il faut tout d’abord rappeller l’origine des Visual Novels et surtout rappeler que Nitro+ ,le studio derrière Saya No Uta, l’un des eroge les plus connus du monde du Visual Novel à participé à la création de Steins;Gate, .

Il y a donc ,selon moi, 2 grands types de Visual Novels :

*les Eroges/Dating SIm, des simulateurs d’intéractions sociales avec les jeunes femmes et à visée plus ou moins érotique, à noter que l’histoire est aussi importante que les scènes H, par exemple : Saya No Uta, Fate/Stay nightEdelweiss, Tears To Tiara, MuvLuv         

*Les VN à histoires : Leur but est de raconter une histoire complexe sans chichis, et dans lesquels des scènes de H pourraient nuire au récit.

Par Exemple : 999, Higurashi No Naku Koro Ni, Umineko No Naku Koro Ni, Virtue’s Last RewardDanganronpa.

Steins;Gate est un Visual Novel à histoires, mais c’est également un « Visual Harem », un type de VN que l’on retrouve dans les Dating-Sim, dans lesquels le héros est entouré de femmes toutes plus ravissantes les unes que les autres (sic) et qui veulent s’arracher la vertu de notre héros dans des situations les plus improbables possibles.

A la différence près que dans Steins;Gate il n’y a aucune scènes de H et que les héroïnes sont des « archétypes » au premier abord, c-a-d des personnages types que l’on retrouve dans tous les autres animes/mangas/VN… mais qu’au fur et à mesure de la lecture on s’attache à ces personnages , que leurs traits de caractères à priori superficiel et vu et revu sont là pour nous destabiliser quand on prend conscience qu’on s’est trompé sur tel ou tel personnage.

Le meilleur exemple est Kiryu Moeka, un personnage que j’ai détesté une bonne partie du jeu pour des raisons que je ne dévoilerais pas ici mais que ceux qui ont vu l’animé doivent comprendre… à un certain moment du jeu, il arrive des choses pas très sympathique à Moeka et je pense pas que ceux qui ont vu l’anime en ai eu grand chose à foutre de ce qu’il lui arrivait.

Mais dans le VN on prend vraiment conscience que Moeka est une victime elle aussi, qu’elle est obligée de faire ce qu’elle fait, que c’est sa seule raison de vivre qui la pousse à faire ça. Du coup on prend de la sympathie pour le personnage, on sait déjà ce qu’il va lui arriver mais on veut qu’elle s’en sorte et là … BIM un putain de retournement de situation qui te fait venir les larmes au yeux et chialer comme une gamine pour un perso que tu as détesté les 25 premières heures de jeu… Tu chiales parce que t’as la rage, parce que c’est injuste, parce que t’as la flippe de ce qui arrive aux persos… bref, un bon gros FEEL TRIP des familles TT__TT.

Et la grande force de Steins;Gate c’est de développer des rapports humains entre des personnages qui n’existent pas et nous faire nous attacher aux personnages comme s’ils étaient nos amis, et cela passe par le gameplay ingénieux de ce VN… 

Non non, vous n’avez pas mal compris, j’ai bien dit « gameplay » :

 

Un système de sms/appels téléphoniques ingénieux détermine vos choix et les succès débloqués+CGs, en plus de vous faire dialoguer avec vos amis.

Un système de sms/appels téléphoniques ingénieux détermine vos choix et les succès débloqués+CGs, en plus de vous faire dialoguer avec vos amis.

Contrairement à de simples « kinetic novel » (VN à histoires sans choix) ici vous pouvez intéragir avec vos amis par le biais de votre téléphone, un gadget indispensable de l’histoire qui vous sauvera la vie à de nombreuses reprises.

Ainsi vous communiquez par sms, à certains moments de l’histoire vos amis vous enverrons des messages ou alors des appels téléphoniques auxquels vous pouvez de répondre OU pas, et ce serons les SEULS CHOIX que vous ferez de tout le jeu… 

Sachant qu’il y a au moins une dizaine de sms par personnages (soit à peu près une bonne cinquantaine au total qui vous serons envoyés) et que vous aurez le choix entre 1 et 3 message de réponse entraînant une fin différente selon les messages répondus et l’accès à des « succès » (le jeu est sorti sur Xbox360 en premier, je le rappelle ^^) selon vos réponses.

Bref on a vraiment l’impression d’être proche de tous les personnages (un peu comme avec les personnages de Mass Effect) et c’est pourquoi quand les premières morts surviennent on est vraiment chamboulé. 

Les morts de Game of Thrones vous bouleversent ? Malheureux ! Ne lisez pas ce VN, bienvenue dans le BUS « FEEL TRIP » :

Steins;Gate - Best VN evaaaar ?

Sérieusement,j’ai eu la fin de Makise Kurisu en premier et j’ai carrément chialé toutes les larmes de mon corps pendant 40 minutes pendant/après la fin… si vous êtes un fan de Nukige (Visual Novel fait juste pour faire chialer les gens, genre les Visual Novel de Key et Narcissu) alors ce Visual Novel est fait pour vous. 

Je crois que j’ai jamais été aussi chamboulé par une fiction… On passe vraiment par les même émotions que le héros. De la colère, la haine viscérale face au destin inévitable, la peur, et le chagrin quand on doit carrément choisir … euh, je vais pas continuer parce que ce serait du spoil, mais croyez moi que les 3 dernières de jeu dans la route « Makise Kurisu » vont bien vous assécher du surplus d’eau de votre corps ( ≧Д≦).

Pour les fans de Key et d'oeuvres qui vous font pleurer toutes les larmes de votre corps, Steins;Gate est le VN parfait pour vous :D

Pour les fans de Key et d’oeuvres qui vous font pleurer toutes les larmes de votre corps, Steins;Gate est le VN parfait pour vous 😀

Cela vaut notamment pour la dernière partie de l’aventure où l’on doit briser tous les rêves de nos amis, détruire leur vie en se prenant pour Dieu et en réecrivant leur existence…

D’autant plus que dans le Visual Novel on connaît les moindres pensées de Okabe/Kyoma et que l’on ressent ses doutes et son aversion pour ses propres actions, on le sens pencher de plus en plus du côté sombre du voyage dans le Temps, avec un détachement de plus en plus cruel avec la réalité (quand on voit ses amis se faire tuer des centaines de fois de manières différentes devant ses yeux on commence à saturer et à abandonner petit à petit l’espoir de changer le futur).

Et c’est tout le développement « humain » des personnages qui a été effectué dans la première partie de l’histoire (un peu longuette il est vrai)  qui fait qu’on s’accroche à l’histoire et qu’on dévore les lignes de dialogues et les scènes de plus en plus violentes pour savoir si ces personnages réussiront à vaincre leur destinée défavorable.

Steins;Gate - Best VN evaaaar ?

AUTRE ASPECT INTERESSANT DU GAMEPLAY + HISTOIRE

Un autre aspect que je trouve très intéressant de l’histoire et qui à du passer totalement à côté des spectateurs de l’anime, c’est le côté OTAKU totalement assumé de l’histoire.

Steins;Gate - Best VN evaaaar ?

L’histoire est ENORMEMENT remplie de références à la culture geek/Otaku, ainsi si vous êtes passés à côté de mon dossier sur Jojo’s Bizarre Adventure vous ne comprendrez pas le quart des dialogues entre les personnages qui réutilisent texto des expressions emblématiques de Jojo. De même il y a énormémement de références à Gundam et Code Geass… 

EXEMPLE ?

A un moment Daru dit à Okabe « qu’il ment à cause de son goût », à quoi lui répond Okabe :« Comment tu peux savoir si je mens si tu ne me lèche pas ! ?! » (sic).

Une réplique qui passera à côté de tous ceux qui n’ont pas lu la saison 5 Golden Wind de Jojo’s Bizarre Adventure (« Ce goût, Giorno Giovana, c’est le goût du Mensonge ! » dixit Bruno Buccelati après avoir léché la joue du héros pour savoir s’il mentait).

J’en passe et des meilleures, mais malgré le fait que tout le récit soit aggrémenté de petites « piques » pour les Otaques, les non initiés ont accès à un vaste lexique des mots utilisés et inconnus pour les néophytes, répartis en plusieurs sections :

* Otaku/ * Scientifiques/ * Chuunibyou (=des adultes qui croient avoir des pouvoirs magiques/croient savoir tout sur tout, Okabe Rintarou est l’exemple vivant de ce syndrome ^^, dans cette section on retrouve les définitions des termes des délires paranoïaques utilisés par Hououin Kyoma 😉 ).

C’est pas moins de 181 mots différents qui ont été référencés par les traducteurs et sont vraiment une encyclopédie de l’histoire.

Ce qui est très drôle avec Steins;Gate c’est que c’est un récit pour otakus, fait par des otakus, mais qu’il ne rejette absolument pas le non-initié qui est capable de s’ouvrir un peu à l’univers de folie de ces doux dingues :).

Autre truc marrant, c’est qu’avec l’insertion de ce lexique, les créateurs peuvent sortir des tas de théories à priori complexes sur le Voyage dans le Temps sans que cela soit abscons, car dès qu’un personnage utilise un mot compliqué pour expliquer une théorie ce mot apparaît en rouge et on le retrouve immédiatement défini dans le lexique. 

Expression en rouge ? Définition immédiatement rajoutée dans le lexique.

Expression en rouge ? Définition immédiatement rajoutée dans le lexique.

Rien que cela peut rajouter cinq bonnes heures de navigation dans le lexique pour assimiler tous les concepts enseignés par le jeu.

Car oui, comme je l’ai dit plus tôt le jeu se veut fort d’être une fiction avec 99% de Science et 1% de fantaisie et c’est bel et bien le cas car les 99% des théories scientifiques explicitées et utilisées dans le jeu sont réelles et on a du coup l’impression d’apprendre la Physique Quantique en s’amusant 😀

LES CGs + LA MUSIQUE = Autre gros point fort

Les CGs de HUKE sont magnifiques, les PaperDoll sont très détaillées et la synchronisation labiale avec le doublage est quasi parfaite
Les CGs de HUKE sont magnifiques, les PaperDoll sont très détaillées et la synchronisation labiale avec le doublage est quasi parfaite
Les CGs de HUKE sont magnifiques, les PaperDoll sont très détaillées et la synchronisation labiale avec le doublage est quasi parfaite

Les CGs de HUKE sont magnifiques, les PaperDoll sont très détaillées et la synchronisation labiale avec le doublage est quasi parfaite

Comme dit en présentation les personnages ont été designés et dessinés par HUKE et comme vous pouvez le constater le design est juste superbe et les effets de mise en scène des personnages sont pour le moins « renversants » ! 

Quand à la musique, pour un VN de cinquante heures on a de quoi être un peu déçu, seulement 30 pistes différentes, même si elles sont toutes très bonnes c’est quand même très peu (pour donner un ordre d’idée, Virtue’s Last Reward qui dure ~40heures avait pas moins de 33 pistes).
Comme c’est un VN de Science Fiction on retrouve les nappes éléctroniques/synthés qu’affectionnent les japonais pour ce type de jeu, ainsi les morceaux les plus intéressants seront :
OPERATION SKULD :

Une musique que l’on entend qu’une fois mais qui restera marquante pour de nombreux lecteurs :

Technovision:

Et la très emblématique « Gate of Steiner » qui est aussi la musique de launcher du jeu sur l’écran titre :

Une musique que je trouve assez magique car elle exprime toutes les émotions qu’ont peut retrouver dans le Visual Novel, un début planant, assez mystérieux, empreint de danger et une fin mélancolique/épique qui retranscrit à merveille le déroulement du jeu.

LE MOT DE LA FIN ?

Steins;Gate si vous ne craignez pas l’anglais et d’apprendre des choses intéressantes sous fond de divertissement , passionnant d’un bout à l’autre, disposant de fins VRAIMENT différentes et pas castratrices pour un sou (sauf le début de la fin de Suzuha où j’ai failli me péter un câble avec le time loop incessant mais qui a une fin vraiment super), s’adressant aussi bien aux otakus hardore côte de porc qu’aux néophytes, traitant le thème du Voyage dans le temps avec une maestria encore jamais atteinte (encore meilleure que dans Virtue’s Last Reward que je considérais déjà comme l’un des meilleurs VN sur le sujet), , Steins;Gate c’est aussi une belle brochette de personnages truculants et auxquels on s’attache vraiment, bref, ce VN est LE VN à faire !

RAPPEL : Jeu en Anglais intégral / Doublé en Japonais - Windows XP/Vista/7/8 - Disponible ici : http://www.jastusa.com/shop/steins-gate.html / Prix : ~30€ - Durée : 50 heures / Type : Visual Novel (Voyage dans le temps - Romance - Thriller)

RAPPEL : Jeu en Anglais intégral / Doublé en Japonais – Windows XP/Vista/7/8 – Disponible ici : http://www.jastusa.com/shop/steins-gate.html / Prix : ~30€ – Durée : 50 heures / Type : Visual Novel (Voyage dans le temps – Romance – Thriller)

Relativity Theory is so romantic. And so sad…

Steins;Gate


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s