Corpse Party – (Partie 2)

« Corpse Party – Blood Covered : Repeated Fear » (Psp)

La Nouvelle référence du Visual Novel Horrifique ?

ATTENTION ! GORE ET HORREUR INSIDE !!! /!-16 ans/!

http://cholisose.files.wordpress.com/2011/11/corpseparty.jpg

Introduction:

 

 

Si vous n’avez pas encore lu mon précédent billet qui fait office d’introduction au jeu je vous invite à le lire en vous rendant ici : Corpse Party (c’est la fêêêteuuuh!)- Day One (chérie, ça va gicler !) (Partie 1)

blogimage2.jpg

(Mouhahahahaha !!! Préparez vous à pénétrer dans un univers qui vous prendra les tripes (au sens propre comme au figuré !))

L’Histoire :

https://i2.wp.com/www.screwattack.com/sites/default/files/image/images/News/2011/1105/The%20Bloodening.jpg

(L’image résume à peu près bien ce qui va vous attendre dans le jeu avec les fantômes :D)

Comme dit dans le billet précédent, l’histoire commence bêtement par un rituel censé permettre aux 9 amis (8 élèves + 1 prof) de créer des liens d’amitiés inaltérables qui va mal tourner…

 

Ce rituel ? Le « Sachiko Ever After », un charme que la jeune déléguée de classe Ayumi Shinozaki une fana d’occulte à trouvée sur le site de son auteur d’occultisme préférée Naho Saenoki .

Pour effectuer le rituel il faut un « proxy », une feuille de papier en forme approximative (c’est peu de le dire) de Sachiko. Puis il faut répéter la phrase « Sachiko, we beg of you. » un certain nombre de fois, ATTENTION il est nécessaire que la phrase soit répétée exactement le même nombre de fois que le nombre de participants au « Sachiko ever after ». Pas plus, pas moins ! Sinon ? Et bien… Héhéhéhéhé… Puis une fois ceci fait, chacun doit tirer très fort sur le charme pour le déchirer et en récupérer une partie. Ainsi le charme aura réussi et les participants à ce rituel seront amis pour la vie… ou bien… MOUHAHAHAHAHA !!!

https://i0.wp.com/storage.siliconera.com/wordpress/wp-content/uploads/2011/12/cp05_thumb.jpg

(Tout est bien dans le meilleur des mondes, jusqu’à ce que les Hommes-girafes se mettent à dévorer les êtres humains… euh, mince mauvais script !)

Toujours est-il que le rituel foire, et soudain un tremblement de Terre survient, séparant les 9 compagnons dans le lycée… Seulement bien vite, ces derniers se rendent compte qu’ils ne sont plus dans la même école mais à Heavenly Host… Une école démolie 20 ans auparavant ! Qui plus est hantée par des esprits vicieux et psychopates qui n’hésiteront pas à assouvir leur soif de sang d’innocents en vous éviscérant sur place… si vous avez de la chance…

Le but de notre groupe de héros ? Survivre, se regrouper mais aussi s’échapper de cet enfer tout en en apprenant plus sur les mystères qui entourent cette école…

Vaste programme s’il en est, d’autant plus servi par une belle brochette de personnages à priori stéréotypés mais qui se révèleront au cours de l’aventure très attachants et pleins de faiblesses.

Mon avis : L’histoire séparée en 5 chapitres (plus dix chapitres Extra, qui révèlent quelques points sombres du jeu) se dévoile petit à petit dans le chapitre 1 puis part à 200 à l’heure dans le deuxième chapitre et après cela il devient impossible de lâcher le jeu ! Chaque chapitre ne fait qu’une ou deux heures de lecture/jeu et chacun se conclut par un twist scénaristique hallucinant et génialement bien amené ! Probablement l’un des meilleurs VN -si ce n’est LE VN- du genre horrifique. On retrouve beaucoup de Higurashi No Naku Koro Ni (ou plutôt, Higurashi à repris beaucoup de Corpse party -oui, le premier qui a inspiré ce remake est sorti sur PC-98 je le rappelle ;D). Les bad ends sont TRES nombreuses (2 pour le chapitre 1, puis 3, puis 4 jusqu’à 7 pour le dernier chapitre), et certaines sont obligatoirement à débloquer avant de comprendre comment obtenir la True End (notamment pour le chapitre 2, 4 et 5) … à moins bien sûr d’utiliser gamefaq. Le jeu est finissable en un ou deux jours en s’y mettant à fond, mais obtenir toutes les bad ends, Name Tags (les noms et causes de décès de tous les cadavres de l’établissement -plus d’une centaine à trouver) et extra-chapters augmentent véritablement la replay value. De par son scénario à fins multiples et le développement ultra-charismatique de certains personnages la rejouabilité est très bonne et on pourra refaire le jeu un grand nombre de fois sans se lasser.

En un mot comme en cent… Le scénario BUTE !

Les Personnages (CHARISME INSIDE ! -et psychopates aussi !-)

blog-image-2.jpg

(dans l’ordre où ils apparaissent sur le site officiel)

Satoshi Mochida :

https://i0.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog1_03.jpg

Bon on va commencer par le looser de service, qui Ô surprise sert également de « personnage principal » (comprendre par là que toutes les filles du jeu veulent le sauter parce qu’il sent bon le déodorant Axe et qu’il s’épile la moustache et les sourcils)… C’est le gars gentil un peu à côté de ses pompes qui fait craquer les filles aux cheveux verts et bleus… Ah ben mince, il n’y en a pas dans ce jeu… (quoique) tant pis, on va se contenter d’une bonne vieille relation incestueuse avec sa petite soeur (typiquement japoniais ça xD).

Pas grand chose à dire de plus sur ce personnage qui est le moins intéressant si ce n’est qu’apparemment toutes les filles du jeu pensent ça de lui :

Iseenodifferencesatoshicp.jpg

(Seriously, did you see a difference ???)

Naomi Nakashima :

https://i0.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog2_03.jpg

Arf, typiquement la fille qui est l’ami d’enfance du « héros », l’amoureuse qui te brise les « cojones » avec une brique en n’ayant l’air de rien… xD Oui, les otakus de la vieille école auront compris que cette fille est une tsundere -seulement vis à vis de Satoshi-… Garçon manqué et un brin chiante sur les bords elle n’en est pas moins fragile psychologiquement et les fantômes ne se gêneront pas pour en profiter… ce qui la rendra de plus en plus intéressante au fil du jeu.

Bref, selon moi, le personnage ne présentait pas grand intérêt en temps que tel au début du jeu, mais son développement est juste phénoménal !

Ayumi Shinozaki :

https://i0.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog3_03.jpg

Et on arrive à l’un des personnages féminins préférée des fans du jeu, Ayumi ! Déléguée de classe et fanatique de tout ce qui touche à l’occulte et aux choses hantées, c’est elle qui à trouvée sur le net cette idée (à la con) de pratiquer le rituel de « Sachiko Ever After ».

Certains vont me demander : »Mais pourquoi est-elle aussi populaire ? » . C’est bien simple, Ayumi fait la fière devant tout le monde (surtout Satoshi dont elle est amoureuse… nan mais sérieuuuuuux <__<« ) mais en réalité elle à autant peur si ce n’est plus de tout ce qui touche au paranormal. Descendante d’une famille de médiums, et couplé à sa peur, les facteurs de possession par un fantôme s’aggravent pour elle et au cours du jeu les pétages de plombs et psychopatheries en tout genre vont pleuvoir pour le plus grand plaisir des fans du jeu… Bref les trollfaces, rapeface et autres joyeusetés vont être le quotidien de ce personnage (vive les bad ends d’Ayumi ! :3).

Autre chose qui fait que ce personnage est grandement apprécié ? Sa putasserie égoïste dans les moments dramatiques qui la rend encore plus psychopate (oh purée cette bad end dans le chapitre 5… formidable !).

Bref : AYUMI BUTE ! ❤

iseenodifferenceyunoayumi.jpg

(Ayumi et Yuno Gasai de Mirai Nikki partagent beaucoup de points communs que je vous laisse le soin de découvrir !)

Yoshiki Kishinuma :

https://i1.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog4_03.jpg

Un des personnages, si ce n’est LE personnage masculin préféré de nombreuses personnes (j’hésite personnellement entre lui et Sakutaro). Yoshiki est un personnage considéré comme sarcastique et cynique par ses camarades mais lui pense ne dire que la vérité (ce qui n’est pas faux 🙂 ). Déshérité par sa famille il vit désormais seul dans un appartement et vit de ses propres moyens. Sous ses airs de voyou Yoshiki cache un grand coeur et une grandeur d’âme incroyable. Il garde constamment son sang-froid (ou presque) et à doit à des passages de badasserie attitude totalement géniaux ! (Ce mec transpire du GAR par tous les pores de la peau !).

Bref : YOSHIKI BUTE ❤ !

Yuka Mochida :

https://i2.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog5_03.jpg

Erf, je crois que c’est le personnage qui insupporte le plus de fans, 14 ans et un comportement de gamine de 5 ans… C’est pire que Maria de Umineko no naku koro ni du haut de ses 9 ans et son comportement de gamine de 3 ans xD… Certains l’apprécieront, d’autres feront exprès de chopper ses bad ends, encore et encore pour la voir fermer sa ****** de ****** de ***** !

Néanmoins, malgré tout ses côtés typiquement « moe poussif », le personnage s’avère quand même particulièrement fouillé et la scène d’ouverture du chapitre 5 vous fera frissoner comme jamais ! (purée, le passage où j’ai limite hurlé comme une fillette je crois quand j’ai vu Kizami se mettre à la courser et qui a faillit m’attraper 3 fois O___O !)

iseenodifferenceyuka.jpg

(RUN RABBIT.RUN !)

Seiko Shinohara :

https://i0.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog6_03.jpg

Un autre personnage féminin qui prend souvent la tête des sondages car totalement awesome. Son hobby ? Molester quiconque présente ses fesses à ses yeux… et plus spécialement celles de Naomi qu’elle adore tripoter de partout. SMF (sans mère fixe) c’est elle qui joue le rôle de la Mama à la maison et c’est probablement cet aspect « maternel » qui ressort le plus de ce personnage. Sans cesse à essayer de remonter le moral des troupes par des moyens totalement délirant, elle sort des phrases sans queue ni tête et des mots qu’elle invente. Je comprends aisément la position de ce personnage dans les sondages (même si elle n’est pas ma favorite).

Mayu Suzumoto :

https://i2.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog7_03.jpg

Oh ! Tant de choses à dire sur ce personnage et si peu de place pour en parler. Probablement l’un des personnages que l’on verra le plus au cours du jeu surtout dans le chapitre 2, avec une scène très osée que n’aurait pas reniée Misato Katsuragi de Neon Genesis Evangelion !

iseenodifferencemayu.jpg

(Elle va vraiment TOUT nous montrer !)

Sakutaro Morishige :

https://i0.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog8_03.jpg

Yeah ! On arrive à mon perso masculin préféré (ex-aequo avec Yoshiki), je ne vous dirait absolument rien de ce personnage pour vous garder entiérement la surprise… On ne le voit pas énormément dans le jeu car il veut se la jouer solo, mais les rares passages où il apparaît sont juste priceless !

SAKUTARO BUTE !!!

(Nom de dieu, ce passage où il poursuit Yuka pour ne pas qu’elle parle est juste énorme… j’ai eu des frissons quand il m’a attrapé, … pour ne rien me faire xD !!!)

Juste pour vous démontrer la surpuissance de Morishige, je vous met son thème principal (uniquement audible dans le deuxième jeu psp qui, on croise les doigts, sortira si le premier jeu fait de bonnes ventes !)

 

Ms. Yui Shishido :

https://i0.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/catalog9_03.jpg

Aaaaah ce personnage transpire la classe ! Très sympathique et aimant ses élèves plus que tout, c’est un peu la prof que tout le monde voudrait avoir ! Elle a toujours une place correcte dans les sondages et elle le mérite largement !

Voilà on a fait le tour des 9 personnages principaux, oh oui je sais il en reste encore une petite poignée (dont MON personnage favori #1) à présenter mais je ne le ferais pas car risque de spoil et franchement tout le sel de ce jeu c’est clairement de ne rien savoir avant d’y jouer !

71ea4e638e9182b2f2c4ffc04c5045da.jpg

Le GAMUPOULAY ! ahem : GAMEPLAY !

 

Visual novel oblige la majorité du temps on va lire, mais ce n’est pas tout, en effet le jeu ayant été à la base conçu via le logiciel RPG maker, on retrouve le style 16 bits très sympathique à regarder (cf : Yume Nikki : link )

https://i0.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/trappings1_03.jpg

(Je vous aurais prévenu ! Ca va saigner et pas qu’un peu, que ce soit dans les cg ou dans les phases gameplay 16 bits).

 

Concrètement les phases de gameplay consistent à farfouiller un peu partout et parler aux fantômes bleus (sympathiques et qui vous aident sans broncher), en se méfiant des fantômes rouges (qui peuvent vous aggresser ou vous dire n’importe quoi).

 

Il faudra également faire attention aux fantômes des enfants bleus qui vous suivent et rôdent un peu partout (game over one shot si touché). Il faut lire les pancartes et affiches accrochées sur les murs, lire les notes (attention ! risque de bad end pour certaines !), trouver des clés, fouiller les cadavres pour obtenir d’autres notes ou leur carte d’identité = Name Tags (qui sont visibles dans les bonus et qui regroupent la cause des décès de tous les cadavres que vous trouverez et y’en à un paquet !) etc… c’est très « Silent Hill-esque » et ça n’est pas plus mal.

 

Ce qui est énervant cependant c’est que le personnage marque parfois des temps d’arrêt dans sa marche, ne peut pas courir (pas utile car cela rajoute plus de stress dans les confrontations avec les fantômes) et le pire c’est lorque l’on est poursuivi et que l’on entre dans une nouvelle salle… le personnage s’arrête carrément pendant 3 secondes ! O___O.

 

Mention spéciale à l’escalier aux marches impossibles à monter avant 5 secondes d’attente (précieuses lors de timers).

 

Quelques petits bug typiques des jeux-vidéos (volontaires) qui font aussi bien rire que rager : Une chaise peut vous couper définitivement la route dans ce jeu ! xD

Parlons un peu du système de sauvegarde, certaines bougies seront placées dans des endroits précis de l’école, en allant vers ces bougies vous aurez accès à environ 5 slots de sauvegarde. Il est plus que conseillé de faire les sauvegardes par « vagues » successives. C’est à dire sauvegarder dans le premier slot, puis plus tard sauvegarder dans le deuxième etc… jusqu’à retourner au premier slot de sauvegarde le plus ancien et ainsi de suite. De cette manière il n’y aura pas de rage quit pour avoir à recommencer 45 minutes de jeu parce que vous avez touché un truc qu’il ne fallait pas xD !

https://i2.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/trappings5_03.jpg

(On peut sauvegarder et quitter n’importe quand, seulement ces sauvegardes là seront écrasée la prochaine fois que le jeu sera lancé… Pour conserver ses sauvegardes il faut utiliser la bougie visible en bas à droite. Notez également les points de vie totalement inutiles sauf dans 2 situations dans le jeu. Réminiscence du jeu PC-98 qui comportait un Boss de fin typé RPG absent de cette version (et c’est pas un mal !)).

Voilà, c’est à peu près tout ce que je peut vous dire du gameplay, pas de rencontres aléatoires dans un rpg, pas de combats de tout le jeu, juste de la réflexion façon point and click et certains passages avec timers ou poursuite par des fantômes/(… ?). On est clairement dans un Visual Novel « actif », un peu comme l’était 999 (Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors) avec ses phases point and click, même si dans Corpse Party le gameplay joue une phase plus importante.

A noter néanmoins que certaines énigmes sont à se rendre chauve ! J’ai été obligé d’aller sur le walkthrought de gamefaq pour le chapitre 4 tellement l’énigme était mal foutue (j’ai cherché pendant 45 minutes dans la mauvaise salle <___<« ). heureusement pas d’inquiétude si comme moi vous êtes bloqué depuis longtemps et avez peur de vous dégoûter du jeu, n’hésitez pas à aller sur le walkthrought de gamefaq qui est « SPOILER FREE », donc sans spoiler, il vous dit juste où aller, et pour le genre d’énigme du chapitre 4 ça va peut-être s’avérer utile ! A vous de voir !

Néanmoins excellent point pour certaines énigmes qui nous demandent de prendre un papier et un crayon comme les bons vieux jeux point and click.

5e96c708cc30520b609a4fe95904eb22.jpg

Les graphismes :

Bon point pour les portraits refaits à l’occasion du remake du remake, ils sont tous très classe et les cgs sont juste amazing tant la violence nous transperce les rétines, à tel point qu’on est à certains moment obligé de détourner les yeux tellement le gore peut être omniprésent dans certaines scènes et vraiment (trop ?) bien décrit (mon dieu, l’ending du chapitre 4 va traumatiser beaucoup de gens je pense ;D )…

Je vous conseille d’aller ici pour voir la différence jeu remake Pc/remakeremake psp : link =http://www.corpsepartypsp.com/ (partie Independent Spirit)

Quand aux graphismes de la partie « gameplay », je les trouve à la fois mignon et super glauque, et là dessus le jeu remplit sa part d’horreur graphique (pas dans le sens raté mais bel et bien réussit !) !

https://i2.wp.com/www.corpsepartypsp.com/images/how1B_03.jpg

(Ne jamais se fier à un style mignon, Higurashi nous l’a appris à nos dépend, là ce sera pire !)

MUSIC AVAYC BÔCOU DE SOUNDS !

 

La première chose qui nous interpelle quand on lance le jeu avec un casque sur les oreilles c’est la profondeur sonore, les paroles du narrateur de l’opening du chapitre 1 alternent entre l’oreillette droite et gauche de manière 3D dans l’espace, on a presque l’impression que la personne s’amuse à nous conter un récit d’horreur en marchant derrière nous, comme si elle commentait ce qui se passait sur l’écran en naviguant d’une oreille à l’autre et susurrant ses mots cruels et glauques…

Cet effet de profondeur sonore va s’intensifier au fur et à mesure que l’on jouera et à celui-ci va s’ajouter des bruitages proprement géniaux et flippants (oubliez ces vieux bruitages de coups de batte dans Higurashi/Le sanglot des cigales, là c’est du SERIOUS BUSINESS !).

Passons à la musique maintenant avec d’excellents morceaux :

Shangri La -Imai Asami (opening du jeu psp)

Inutile de commenter, c’est juste du pur bonheur à écouter, nan mais écoutez moi ces choeurs ! C’est juste géant !

Et les amateurs de Higurashi No Naku Koro Ni kai, n’auront je pense pas pu s’empêcher de remarquer la ressemblance avec l’opening de la série : Naraku No Hana

Soul Of Steel – Arranged Version – /

Je peux vous dire que quand vous entendez cette musique vous faîtes pas vraiment le fier dans le jeu. Un bon riff de malade qui vient successivement dans l’oreillette gauche puis droite, avec une « réunion » pour le riff final. Un must have hear du jeu et de tout fan d’ OST.

Chapiter 2 – Main Theme

La partie de piano lancinante avec un début ressemblant beaucoup à celui du main theme de l’exorciste fait son petit effet angoissant, j’aime beaucoup cette piste qui reprend le thème principal du jeu et nous met dans une ambiance musicale semblable à celle que l’on ressent en regardant un Saw (les premiers Saw sont les meilleurs by the way !).

Chapter 5 Annex

Cette musique à le don de me faire froid dans le dos, ne me demandez pas pourquoi !
Bon, je vous ais mis quelques musiques histoire de vous faire une idée, mais il y en a beaucoup d’autres excellentes (sinon plus), à vous de les écouter In Game !
Conclusion : Tout ça c’est bien beau, mais est-ce que ce jeu d’horreur… fait peur ?
 
Pour conclure, j’aimerais vous dire ce que j’ai ressenti en jouant à ce jeu…
Un mélange d’horreur indicible qui me glaçait le sang mais également une folie furieuse qui s’emparait de moi et continuait à me faire presser la (X) de ma psp alors même que mes yeux pleuraient des larmes de sang et que je souhaitait détourner le regard…
Oui…
J’ai été possédé par ce jeu. Tel un fantôme venu du passé (la version PC-98 mes enfants), qui à surgit de l’écran de ma psp pour venir saisir et déchirer le peu d’innocence qu’il restait en moi.
Jamais un jeu (à part Silent Hill peut-être) ne m’avait fait suer des mains à ce point là (je devais me laver les mains toutes les 45 minutes si je voulais pas que ma console glisse à cause de ma sueur), j’ai sursauté une dizaine de fois (alors que les slashers movies ou des films comme Saw ne me font sursauter que rarement), j’ai pris mon pied comme jamais à chaque fin de chapitre en lisant ces twists scénaristiques de folie, j’ai arpenté les couloirs décrépis et en ruine de la Heavenly Host le coeur au bord des lèvres, mais pourtant j’en suis ressorti grandi, raffermi et alors que je commençais le jeu comme le héros couard comme un porc, j’ai terminé cette aventure en ayant l’impression d’être plus fort.
Oh toutes les horreurs que vous montrera le jeu ne sont pas là pour vous rendre insensible. Au contraire, je pense que les scènes de gore me font encore plus d’effet qu’avant (pas autant que Morishige j’espère), que j’ai encore plus d’empathie avec les personnes qui souffrent de ces atrocités. Mais cela dépend de chacun des joueurs.
Toujours est-il que si vous avez pris le soin de lire cet article en entier, vous aussi, vous venez d’être prisonner de ce jeu. maintenant vous ne pourrez plus dormir avant d’avoir acheté ou fini ce jeu.
Maintenant mes amis, nous allons faire monter les ventes de ce jeu suffisament pour obtenir la suite (Book of Shadows) en Europe… MOUHAHAHAHAHA CE PLAN DIABOLIQUE VIENT ENFIN DE COMMENCER ! Bienvenue ! J’espère que vous apprécierez notre petite fête, une fête où tous les corps s’emmêlent dans des poses grotesques et démembrés…
BIENVENUE DANS L’UNIVERS DE CORPSE PARTY !
blogimage6.jpg
(Fiche technique du jeu :
Date de sortie (Japon) : 12 août 2010
Date de sortie (US): 22 Novembre 2011
Date de Sortie (France/Europe) : 14 Décembre 2011
Plateforme : PSP
Langue : English
Voix : Japanese
Prix (PSN uniquement) : 14€99)
****
Petit aperçu des sondages de popularité des personnages du jeu (cf le forum XSEED games):
CP_FavoriteCharactersPoll.gif
(en haut les sondages au japon, en bas aux US/Europe, je suis plutôt d’accord avec les sondages américains/européen)
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s