Kara No Kyoukai – The Garden of Sinners

https://i1.wp.com/www.animenews.biz/wp-content/uploads/2011/06/The-Garden-Of-Sinners-logo-1024x187.jpg

Kara No Kyoukai ~ The Garden of Sinners~

https://i1.wp.com/i32.servimg.com/u/f32/14/22/92/41/5blarg10.jpg

Bon, aujourd’hui un article un peu particulier car repompé sur mon avis sur la série de films que j’avais posté il y a 1 an et 4 mois 3 jours 17 heures et 5 minutes 46 secondes sur le forum Umineko France…

Pourquoi poster un truc réchauffé ? Heu… déjà parce que ça fait toujours du bien d’avoir des articles sur la japanimation sur un blog censé parlé de trucs otaques et puis je me suis bien marré en le relisant ce matin donc… :p

ATTENTION SPOILERS INSIDE, JE VAIS DONNER MON AVIS ET CA VA SAIGNER…


NASUVERSE ? KEZAKO ?

Comme je me suis déjà cassé le cul à écrire toute une présentation sur le sujet voici le lien correspondant pour ceux qui ne savent pas ce qu’il en est (ou qui veulent des petits rappels).

LIEN : link


 

Présentation

Voir l’image originale ici :link

https://i2.wp.com/images.wikia.com/typemoon/images/5/56/TYPE-MOON_relations.jpg

Voici sous vos yeux ébaubis une image qui compile les relations entre les personnages du Nasuverse…C’est le bordel, hein ? Croyez moi ce n’est que le début…

Moins connu que Tsukihime, Kara no Kyoukai est un roman (light novel) de Kinoko Nasu et illustré par Takashi Takeuchi qui sont les fondateurs du célèbre studio Type-Moon (Tsukihime, Fate/stay night, Fate/Zero). Commencé avant Tsukihime, ce dernier reprendra de nombreux éléments de celui ci. Appelé aussi Rakkyo, la série commença en octobre 1998 avec la publication des cinq premiers chapitres sur internet, les suivants en 1999 et c’est en 2001 après avoir crée Type-Moon qu’on aura droit à une publication dôjin au Comiket 61. Kara no Kyoukai gagnera en succès grâce à la sortie du CD drama ainsi qu’une publication par Kodansha vendue dans le commerce. Le total de copies vendues s’élève à 500,000, toutes éditions confondues. Je rappelle que Kara no Kyoukai est un roman (Light Novel) et qu’il n’existe aucun jeu.

Il est également utile de préciser que Rakkyo est intrinsèquement lié au Nasuverse (déjà rien que par le nom de son personnage principal …), ainsi les personnages ont des relations avec des protagonistes d’autres séries du même créateur (Shiki Ryougi est ici une rivale de clan de Shiki Tohno (héros de Tsukihime)).

https://i2.wp.com/multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/6/5/6/3700091023656.jpg

Enfin, la série de nouvelles à été adaptée en série de 7 films tous sortis entre 2006 et 2009 et reprenant l’histoire des romans.
Kaze a acquis les droits de distribution et le premier dvd est sorti le 7 juillet (également disponible à l’occasion de la Japan Expo 2010) accompagné de la bande originale (ost du film).

On peut désormais trouver un joli coffret contenant tous les films+ost pour une somme assez coquette… je pense me l’acheter à la prochaine Japan expo (si j’y vais ;___;) parce que comme je suis une personne impatiente j’ai ddl tous les films après avoir acheté le premier dvd.

La musique de Yuki Kajiura est juste sublime et je ne pense pas traiter dans cet article de cette compositrice (je préfère faire un article uniquement consacré sur elle et ses travaux plutôt que de mêler son nom au pur déballage de mauvaise foi qui va suivre :p).

Mais pour la peine un petit extrait pour contenter les fans :

 

 

HISTOIRE

 

Le personnage principal est Ryougi Shiki, elle fut victime d’un accident de voiture et sombra dans le coma pendant deux ans. A son réveil, elle obtint le pouvoir de percevoir la mort grâce à ses yeux (le même pouvoir que Shiki Tohno) mais elle reste persuadée qu’elle a dû perdre quelque chose en échange. La famille Ryougi tente de créer des êtres humains surpassant la normale et pour accomplir ceci, ils formèrent leur enfants aux différents arts martiaux. Les enfants nés dans la famille Ryougi sont généralement des garçons dotés de deux personnalités, la personnalité masculine est appelée “yang” tandis que la féminine “yin”. On différencie les deux personnalités de Shiki à travers la façon dont elle s’exprime. Après l’accident, ses souvenirs de la nuit de l’accident sont flous et elle a du mal à réaliser qu’il s’est passé deux années. Dans l’espoir de retrouver sa personnalité “disparue”, elle revêtit le côté froid et insensible de sa personnalité masculine et tente d’agir comme le ferait la Shiki femme. Tōko Aozaki (la soeur d’Aoko dans Tsukihime) considère la Shiki actuelle comme une troisième personnalité. Voici à peu près le contexte de Kara no Kyoukai.
 

Les films inspirés des Light Novel (romans avec des illustrations aux moments importants) de Nasu sont visibles dans différents ordres… le premier et conseillé pour une première vision des films est l’ordre de sortie des films (donc 1.2.3.4.5.6 et 7)… mais l’ordre officiel des événements qui se passent dans les films suit cet ordre : 2,4,3,1,5,6,7.

On conseille généralement de voir la série une première fois dans l’ordre « normal » puis de la revoir (une fois les films un peu digérés) dans l’ordre des événements.


ET LA…C’EST LE DRAME ! MON AVIS EN TOUTE MAUVAISE FOI SUR LA SERIE !

https://i0.wp.com/img.manga-sanctuary.com/big/garden-of-sinners-film-volume-1-dvd-31586.jpg

FILM  1 – Thanatos (chronologiquement : 4 ème film)

Mon avis à l’époque de la première vision:

Très difficile de se faire un avis avec le premier film, seulement on commence à comprendre graduellement la chronologie des évènements … et oui car le premier film se passe en 1998 alors que le 2ème se passe en 1995, alors que Shiki va au Lycée et que l’on découvre qu’elle a deux personnalités distinctes par le biais de Kokuto (LE mec à lunettes… il en faut toujours un dans le nasuverse =D).
Le mieux est encore de tout découvrir par soi-même en se laissant un peu d’espace entre les films (l’aubaine car Kaze met du temps pour les sortir).

Les points importants de l’œuvre sont comme d’habitude un scénario démentiel,sombre et violent, des scènes de combats génialement bien traitées par Ufotable ainsi qu’une musique divine et sombre convenant à tous les instants (même si un peu répétitive pour le premier film).

Mon avis après avoir vu toute la série :

…Incompréhensible, c’est le mot qui revenait pas mal de fois dans ma tête lorsque j’ai mis la galette dans le lecteur dvd… Mais on reste sur le cul devant la beauté des scènes de combats et la musique entraînante qui donne un souffle épique au film.

Le problème c’est que l’on s’attache très difficilement aux personnages et l’incompréhension TOTALE (« nan mais fuck quoi, pourquoi elle boit de la volvic la meuf, elle peut pas boire au robinet ? ! »… euh…) n’aide pas vraiment à rentrer dans l’univers. Heureusement la beauté graphique suffit à nous ensorceler et nous pousse (ou pas) à continuer le visionnage des films.

Conclusion :

https://i2.wp.com/www.e-consommables.fr/images/produits/fbs-401209.jpg


https://i2.wp.com/www.manga-news.com/public/images/dvd_volumes/garden2.jpg

FILM 2 – ENQUÊTE CRIMINELLE 1.0 (chronologiquement le premier film)

Un film bien lent qui revient sur le début de l’histoire, et c’est franchement pas plus mal. Le rythme catastrophique n’aide en rien à l’immersion, pas plus que les personnages qui même s’ils commencent à devenir attachants sont plombés par la fin du film totalement inepte… je n’en dirais pas plus, la scène frôlant la débilité profonde …
L’histoire en elle-même n’est pas dénuée d’intérêt, mais la situation finale grand-guignolesque suffit à elle seule à plomber mon avis sur le film… ah et je vous ais pas dit, le deuxième film est le seul dans lequel vous trouverez l’héroïne vaguement sympathique… oui ça fait mal !
Autre point énervant, à la fin du film on est pas plus avancé sur le schmilblik, mais bon la preview de l’épisode suivant donne très envie alors on regarde quand même le troisième film en espérant qu’il rehaussera le niveau du deuxième film.

Au fait, Fred Astaire se retourne dans sa tombe quand on met ce dvd dans le lecteur… arriverez-vous à trouver pourquoi ?

 

CONCLUSION:

https://i1.wp.com/l.yimg.com/eb/ymv/us/img/hv/photo/movie_pix/mgm/singin__in_the_rain/gene_kelly/rain1.jpg

TRIVIA :

https://i0.wp.com/i32.servimg.com/u/f32/14/22/92/41/kara-n10.jpghttps://i1.wp.com/images.jastusa.com.s3.amazonaws.com/catalog/product/cache/5/image/265x365/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/h/a/hanachirasufront_2w1ic.jpg

I SEE NO DIFFERENCE…


https://i1.wp.com/www.manga-news.com/public/images/dvd_volumes/garden-sinners-film3-dvd.jpg

FILM 3- PERSISTANTE DOULEUR

(chronologiquement le 3 ème film… NO SHIT SHERLOCK ???!!!)

Alors là, gros coup de cœur, un film très trash !!! Dès la première minute, une jolie scène digne des fraises tagada qui vous fait vous demander si vous ne vous êtes pas trompés sur la marchandise et si vous n’avez pas plutôt téléchargé un film des « bisounours se prostituent pour des sucettes »…
Mais non, c’est bel et bien le troisième film de Kara No Kyoukai et la suite saura se montrer digne de l’ambiance glauque et dark instillé par cette première scène !
A nouveau un super combat (plutôt long cette fois ci, ce qui est inhabituel dans le Nasuverse qui à pour réputation d’être un spécialiste de combats qui se terminent en eau de boudin…), de nouveau une ambiance musicale fantastique, et enfin une histoire compréhensible (et qui explique une certaine scène du premier épisode ainsi que certaines allusions faite par les personnages).
On n’évitera cependant pas l’incompréhension face à de nouvelles allusions qui nous échappent… mais qui trouveront leur réponses dans le quatrième film…

CONCLUSION:

https://i1.wp.com/chezvicky.be/files/2009/08/40-ans-fraise-tagada.jpg


https://i0.wp.com/www.heberger-image.fr/data/images/51633_The_Garden_of_Sinners_film_4_plannig_manga.jpeg

FILM 4- L’ABÎME DU TEMPLE

(chronologiquement le 2 ème film)

J’ai mis près de trois mois avant de me décider à voir ce film… (c’est à dire jusqu’à hier). Pourquoi ? Et bien la preview m’avait fait très mauvaise impression et après un film très spectaculaire et axé sur l’action, le soufflet menaçait de retomber… et il est effectivement retombé…
Un épisode insipide qui aurait eu le mérite d’amplifier notre empathie pour l’héroïne si l’écriture avait été moins redondante dans le scénario… Sincèrement décevant, cet épisode se déroule avant l’épisode 3 et l’épisode 1 (chronologiquement, il se situe donc après le film 2). On apprend donc pas mal de choses, qui se révèlent en fait inutiles… la scène de combat est amenée de manière totalement improbable et je n’ai fichtrement rien pigé… mais bon on se dit qu’il faut faire avec (ça fait quand même beaucoup d’incompréhension pour si peu de films).
D’ailleurs grosse déception pour la scène de combat encore une fois mal dosée (trop court… oui, la marque typique du Nasuverse décidément !).
En revanche la fin secrète (après le générique) est tout simplement… GÉNIALE !!!
On découvre deux nouveaux personnages surprenants qui auront leur rôle à jouer dans les prochains films et on retrouve les personnages responsables des superbes scènes d’action des films 1 et 3 !! J’ai vraiment été subjugué par la fin, et le réseau tentaculaire peut enfin se mettre en place pour une montée en crescendo du rythme ! (c’est pas trop tôt quand même !).

CONCLUSION :

https://i1.wp.com/storage.canalblog.com/87/01/852970/68430771.jpg


https://i1.wp.com/www.manga-news.com/public/images/dvd_volumes/garden-sinners-film5.jpg

FILM 5 – SPIRALE CONTRADICTOIRE

(chronologiquement le 5ème film… OH BOY !)

Énormément de choses à dire sur ce film ! Le meilleur, très bien ficelé le scénario est totalement incroyable, et le parti pris de nous dévoiler la fin dès les premières images peut déstabiliser le spectateur lambda ! Déstabilisant, oui c’est le mot… Vous voyez un rail de coke ? Maintenant imaginez ingérer tout un kilo de lsd mixé avec de la marijuana par intraveineuse et vous pouvez imaginer ce que l’on ressent en regardant ce film.
Ce film prend un malin plaisir à jouer avec nos nerfs, nous présentant encore un nouveau personnage (qui n’est d’ailleurs pas un de ceux présentés dans la fin secrète du film précédent !) qui est juste fantastique ! Non, je ne trouve pas d’autres mots, j’adore vraiment ce personnage, sur le coup je me suis dit :  » c’est reparti, encore un roux à la Emiya Shirou, faudrait voir à se renouveler un peu ! » mais après la première scène de combat sanguinolent (c’est à dire au bout de 2 minutes du film xD), on se dit, « whoua… mais… mais … Mais c’est PAS POSSIBLE !!!! Shocked Purée ! ILS ONT OSE FAIRE UN TRUC PAREIL ??? » et là on est content de ne plus être mineur … What a Face Et sanguinolent ce film l’est CARRÉMENT ! Les fans d’Elfen Lied seront aux anges, les autres un peu moins je pense Smile .
Ce film reprend le flambeau laissé libre par le troisième épisode et réussit le pari fou de faire dix fois mieux en étant étalé sur deux heures… Je n’aurais pas parié mon argent de poche dessus !

Des scènes de combats grandioses, une histoire DIABOLIQUE, nan mais là, on se demande si tous les autres films ne sont pas là juste pour arriver à celui-là, on se demande même parfois si les autres films ne sont pas des essais pour se faire la main avant d’arriver à ce travail tellement on est sous le choc en sortant du visionnage.
Tellement de gore, tellement de violence et pourtant tellement de cohérence entre les films c’est incroyable !
La musique est encore une fois au sommet (c’est probablement le seul élément constant de tous les films), on a plein (3 quand même !) de nouveaux de personnages qui ont tous leur grand moment dans le film !

Petit coup de gueule quand même à la dernière demie-heure où les explications bizarres fusent et où il se passe des trucs très étrange (non, mais on me la fait pas, un mec qui se fait éclater 6 fois la tête contre le mur et quand on voit son liquide rachidien sur le mur, je suis désolé on se réveille généralement pas 10 minutes après… nan, en général on est juste un peu MORT !). D’ailleurs autre coup de gueule… c’était quoi cette idée de nous faire croire que tout le monde allait crever alors qu’on savait qu’il y aurait deux autres films après ? Nan sérieux faut m’expliquer parce que quand j’ai vu ces scènes j’ai failli faire une crise cardiaque !!! De plus, pour une fois Type Moon n’est pas tombé dans le piège et nous propose de VRAIES scènes d’actions, les meilleures jamais faites pour le Nasuverse !

Probablement le meilleur film d’animation que j’ai vu à ce jour (et de loin le meilleur de la série), on est à fond dans le trip, les personnages prennent énormément d’ampleur et on s’inquiète vraiment (et avec raison) sur leur avenir !

Seul bémol : la preview de l’épisode suivant qui… nous fait nous demander combien d’injection de substances illicites les créateurs ont pris avant de penser à ça…

CONCLUSION :

https://i2.wp.com/www.iphon.fr/public/Benji/2009/Mai/.iSnort_m.jpg

https://i1.wp.com/regionalesidfhuchonpolochon.blogs.nouvelobs.com/media/01/00/1851843643.jpg

C’EST DE LA BOOOOOONNE !!!


https://i2.wp.com/www.manga-news.com/public/images/dvd_volumes/garden-sinners-film06.jpg

FILM 6 – ENREGISTREMENT DE SOUVENIRS OUBLIES

(chronologiquement le … film 6… THANK YOU CAPT’N OBVIOUS !!!)

J’attendais pas mal de ce film et j’ai été TRÈS déçu… Après un sans faute, on retombe dans le médiocre avec un scénario incompréhensible (nan mais c’est quoi cette histoire à la con, sérieux ???). Rien à sauver dans le film, à part encore une fois les musiques et les scènes d’actions… ah! Je retire ce que j’ai dit, pas les scènes d’actions non…

Sérieux, qui à eut l’idée de faire un combat façon remix de Touhou ?
*un mec lève le bras*
kshi shik *armement de fusil à pompe*
BANG!
*le coup de chevrotine éclate le malheureux en morceaux*

Alors déjà que ta scène de combat est carrément limite, t’as même pas pensé à utiliser des spell Cards … Nan mais n’importe quoi, j’ai la raaaaaaaaaage !!!!
Un film mais nul, mais nul, mais tellement nul à ch*eeeeer !!!
J’ai TOUT détesté dans ce film (à part les musiques), on se fait vraiment entuber du début à la fin…

Mais il semblerait que les réalisateurs aient déjà prévus le coup en mettant une nouvelle « fin secrète » (après le générique de fin) qui rattrape un peu le niveau médiocre du film…
Si la série partait dans du gore bien malsain dans les épisode 3 et 5, rien que la scène finale vaut son pesant de cacahuète.. pensez à mettre une bassine pour vomir à côté de vous pendant le visionnage, ça serait de mauvais ton de vomir sur votre écran de pc (ou de télévision)… santa
J’en dis pas plus, mais la scène finale est… euh… y’a pas de mot, faut carrément le voir pour le croire… What a Face (sur le coup j’ai cru que j’avais pris une hallucination… non, non c’est bel et bien Hannibal Lecter … <.<).

CONCLUSION :

https://i1.wp.com/fc06.deviantart.net/fs70/f/2009/355/9/1/touhou___mindfck___demotivator_by_zk306.jpg


https://i0.wp.com/www.heberger-image.fr/data/images/86851_garden_sinners_film_7_dvd_planning_news_manga.jpeg

FILM 7 – ENQUAYTE CRIMINAYLE DEUX POAYNT ZAYRO !

(chronologiquement le premier, nan sixième, nan deuxième, nan attends… euh… oh putain, les mecs ! JE CROIS BIEN QUE C’EST EEEEEENNNNFFFFIIIIINNN LE DERNIAY !!!)

Dernier film… que dire sinon que l’on est à la fois content et déçu en terminant cette série…
Content pour quoi ?
Déjà de un, pas mal de scènes de combats sanguinolentes, encore des musiques de fou (elles dépassent le quota permis d’epicness dans un film là !), un « nouveau » personnage totalement cinglé et bien psychotique comme on les aimes .
Mais également, on aura plus à se poser de questions inutiles, et ça c’est bien, parce que se coucher avec un tube d’efferalgan à chaque fois qu’on regarde un épisode ça commençais à faire beaucoup de cachetons ingérés.
Pas mal de bons moments…

MAIS

Pas content pour quoi ?
… de très nombreux moments CHIANTS, une fin à chier (non sincèrement, c’est quoi ce délire ? Après quinze mille coups de tête contre un mur, on se prend un couteau enfoncé en pleine tête, et ça va tranquille pas de bobos… Rolling Eyes WTF ?),
c’est pas assez glauque ni trash par rapport à ce que l’on nous avait habitués,
on dépense quand même un bon tube d’efferalgan pour essayer de comprendre les trips du scénariste, mais rien à faire, c’est juste débile…



En parlant de débilité… qui à eu cette idée à la con de baver sur Shiki ????????? Non seulement c’est débile, mais en plus c’est totalement … dénué d’intérêt, le pire c’est qu’il n’ose même pas évoquer un viol (bizarre de prendre des gants maintenant, vu que c’était carrément une tournante dans l’épisode 3) alors l’auteur se dit, « ouais, on va faire un truc symbolique : on va baver sur Shiki ça va trop être kiffant de sa môman ! »…
Mais c’est totalement ridicule de faire ça dans le dernier épisode !!!
En fait, c’est vraiment tout l’épisode qui est débile et on se demande parfois pourquoi on a perdu deux heures de sa vie à regarder des inepties pareilles…

D’ailleurs les dialogues des personnages ne rendent pas honneur au film, avec pas mal de moments incompréhensible (Kokuto qui serre Shiki dans ses bras et pense mentalement – oui il peut penser, malgré une lobotomisation évidente : « je vais te tuer parce que je t’avais dit de pas tuer le mec qui vient de me tuer mais comme je suis pas mort et que t’es pas morte bavons nous dessus toute la nuit !!! »

santa

Nan nan vous rêvez pas, c’est bien de la pure débilité en tube…
Mais attendez c’est pas fini, il y a même la disparition pure et simple de personnages principaux (sans aucunes explications)…
Une fin nase, à croire qu’il ne pouvait pas dépasser le quota de 3 films potables sur 7 (le premier, le troisième et le cinquième).

CONCLUSION :

https://i2.wp.com/idata.over-blog.com/0/26/61/72/pakistan-le-retour/bave.jpg


LA FAIM :

BILAN DES FILMS:

J’ai vraiment envie de dire que j’ai aimé ces films, mais c’est pas possible, il y a d’énormes défauts qui m’empêchent d’être dithyrambique (oui, vous êtes pas habitués, hein !)…
On pourrait presque dire que seuls les films impairs sont les meilleurs (le 1, le 3, le 5 et… le 7). Et je me risque à le dire en connaissance de cause, oui seuls les films impairs sont visibles sans avoir besoin de se nettoyer les yeux avec de l’eau de javel après (pour le 7 c’est le cerveau qui doit être lavé, pas les yeux …).
Que retirer de tout ça et quels conseils donner à un nouveau venu dans le nasuverse qui ne connaît pas Kara No Kyoukai. Contrairement à mes habitudes, je ne lui dirais pas de se jeter dessus. C’est une série de films à découvrir, ça c’est certain, en revanche il faut VRAIMENT s’y prendre en douceur, regardez par exemple un film par mois pour ne pas être gavé de trop d’inepties d’un coup.
Regardez d’abord les films dans leur ordre de sortie, puis plusieurs mois après, voir plusieurs années après, regardez les dans l’ordre chronologique (2, 4, 3, 1, 5, 6, 7).

POUR CONCLURE:
Kara no Kyoukai, c’est le pari un peu fou de reprendre tous les bons et mauvais aspects qui ont fait la réussite des animes et des films japonais.
Et il réussit plutôt bien son entreprise, la moitié de la série se révèle digne des meilleurs films d’animation au monde, mais l’autre moitié réussit à être encore plus décevant qu’un anime de seconde zone sur lequel on aurait pas mis autant d’attente… A vous de vous faire votre opinion !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s